Axe 4 

La Rochelle, ville citoyenne où la transition se dessine ensemble

La transition vers un nouveau modèle se fera avec toutes et tous : habitants et acteurs du territoire seront au coeur d'une démocratie active. Nous mettrons en place des outils adaptés pour que chacun s'en empare et devienne acteur de la transformation de notre ville.
Le programme proposé est ambitieux. Nous nous engageons à le mettre en place sur la durée du mandat. Cela implique une forte participation des acteurs du territoire et nous avons la conviction que la transition écologique sera citoyenne. Notre méthode est basée sur les principes de la démocratie participative et du municipalisme, notamment tel qu’il est expérimenté dans le "Réseau des villes sans peur"
.

Organiser un Grand forum des transitions dès les premiers mois du mandat pour travailler avec l’ensemble des acteurs de la collectivité sur les politiques de transition et de résilience du territoire

Created with Sketch.

Six mois après notre élection, nous lancerons un Grand forum participatif pour travailler avec les acteurs locaux les politiques de transition et de résilience du territoire. Il s’agira, pendant une semaine, de mettre tout le monde autour de la table et de travailler une mise en oeuvre concertée de notre programme..

Mettre en place un Conseil citoyen défenseur des générations futures, assemblée composée de 49 Rochelais tirés au sort chargés de rendre des avis sur les politiques de la ville

Created with Sketch.

Sur le principe de l’Assemblée citoyenne du futur, proposée par Dominique Bourg et la Fondation pour la Nature et l’Homme, et dans la prolongation de la Convention citoyenne nationale, nous créerons une assemblée locale de 49 Rochelais tirés au sort (le même nombre que les conseillers municipaux) pour un mandat de trois ans. Ces citoyens seront formés aux problématiques environnementales par des spécialistes, puis chargés de rendre des avis sur les politiques de la ville à l’aune des générations futures (grandes délibérations et budget notamment). Le Conseil pourra également faire des propositions de politiques locales, en faveur des générations futures, qui seront ensuite examinées en Conseil municipal.
L’objectif est d’avoir un regard citoyen qui prenne en compte le temps long sur les politiques locales. Pourront être tirés au sort l’ensemble des résidents rochelais de plus de 16 ans, qu’ils soient français ou étrangers.

Créer une délégation à la démocratie locale

Created with Sketch.

Au-delà du Grand forum des transitions, nous proposerons une nouvelle méthode démocratique aux Rochelais pour les associer de façon continue à la mise en oeuvre des décisions publiques. Pour s’assurer que cette méthode sera appliquée dans l’ensemble des politiques locales, nous créerons une délégation à la démocratie locale.

Créer les outils de la démocratie du quotidien via des outils numériques de démocratie participative, des diagnostics partagés avec les citoyens, la rénovation des comités de quartier

Created with Sketch.

Développer les outils numériques de démocratie participative
Sur le modèle de la plateforme Decidim, lancée à Barcelone, nous mettrons en place un outil numérique qui donnera à tous les citoyens la possibilité de suivre le travail du Conseil municipal, d’émettre des avis, de faire des propositions, etc. Cette plateforme sera entièrement libre et induira de multiples usages que nous creuserons avec les citoyens. Notre objectif est de permettre à qui le souhaite de participer au travail du Conseil municipal dans une logique de démocratie continue.
Systématiser les diagnostics partagés et rénover le rôle des comités de quartier
A l’échelle des quartiers, des places ou des rues, selon les besoins de chaque politique, les élus associeront les acteurs locaux via des comités de quartiers redynamisés et via des diagnostics partagés. Il s’agira de reconnaître et de valoriser l’expertise d’usage des citoyens concernant les politiques qui les touchent directement (transports, urbanisme, tranquillité publique, etc.). Ces temps se feront à la fois lors de la prise de la décision publique, lors de sa mise en oeuvre, et une fois la politique mise en place pour son évaluation régulière.

Créer des dispositifs de démocratie directe via un budget participatif sur un appel à projet concernant les transitions, l’interpellation du Conseil municipal et le référendum local d’initiative citoyenne

Created with Sketch.

Mettre en place un budget participatif sur un appel à projet concernant les transitions
Nous proposerons la mise en place d’un budget participatif. Il se fera sur un appel à projet différent des lignes budgétaires de la municipalité pour ne pas être en concurrence avec les politiques auparavant financées par la ville. Cet appel à projet sera centré sur la transition écologique. Il sera organisé tous les trois ans. Les citoyens et les associations pourront déposer des propositions et pourront ensuite les voter afin d’attribuer des budgets.
Introduire la possibilité d’interpellation du Conseil municipal via un droit de pétition
Durant notre mandat, les résidents rochelais auront la possibilité de lancer une pétition (via la plateforme numérique ou de façon traditionnelle). Si elle recueille un nombre donné de signatures, la proposition sera automatiquement soumise à la délibération du Conseil municipal suivant.
Introduire la possibilité de susciter un référendum local d’initiative citoyenne
Sur le modèle de ce qui a été tenté notamment à Grenoble, et qui est réclamé par les gilets jaunes, nous créerons la possibilité d’une votation déclenchée à partir d’un certain nombre de signatures dans le cadre d’une pétition (le nombre sera supérieur à l’interpellation du Conseil municipal). La votation sera alors automatiquement organisée et tous les Rochelais pourront voter. Pour être valide, la participation devra être au moins égale à celle de l’élection municipale.

Promouvoir des formes de citoyenneté active par la meilleure reconnaissance du droit d’expression de la vie associative via le journal municipal, le renforcement du rôle des médiathèques dans l’éducation tout au long de la vie et le développement de la culture scientifique et technique

Created with Sketch.

Au-delà de cette méthode participative, nous avons la conviction que la citoyenneté ne se limite pas au droit de vote mais doit être appréhendée dans sa globalité. Elle doit également inclure l’ensemble des résidents de plus de 16 ans, de nationalité française ou étrangère dans la citoyenneté locale.
Renforcer le droit d’expression pour la vie associative via une refonte du journal municipal
Nous ferons du journal municipal un espace d’expression citoyenne avec des espaces pour les contre-pouvoirs, les associations et les citoyens.
Renforcer le rôle des médiathèques de quartiers dans l’éducation tout au long de la vie
Nous avons de formidables lieux de proximité pour permettre à chacun de s’ouvrir et d’apprendre tout au long de la vie : les médiathèques de quartiers. Nos médiathèques évoluent et innovent pour répondre toujours mieux aux besoins des habitants. Nous les appuierons avec une communication renforcée et en leur donnant les moyens d’organiser plus régulièrement des temps d’échanges sur les sujets d’actualités et sur les enjeux de notre siècle.
Contribuer au développer de la culture scientifique et technique

Créer des ateliers populaires, lieux dédiés à l’éducation populaire et à l’émancipation des individus

Created with Sketch.

Sur le principe de l’Atelier populaire de Grande Synthe, nous aiderons à la création de lieux dédiés à l’éducation populaire dans différents quartiers de la ville. Ces lieux et leurs équipes d’animation auront pour principale mission d’encourager le développement de l’esprit critique et l’émancipation des individus. De nombreuses activités seront proposées, de la réparation d’objets à des ateliers d’éducation à l’environnement, en passant par des conférences-débats ou des ateliers d’écriture, de création de jardins ou pour apprendre à utiliser Internet.

Développer une politique de management participatif avec les fonctionnaires territoriaux

Created with Sketch.

Les fonctionnaires territoriaux sont, avec les élus, les principaux acteurs de la vie municipale. Nous associerons les fonctionnaires dans la transition écologique de notre programme.
Nous mettrons en oeuvre une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et compétences en concertations avec les personnels de la commune afin de valoriser la transition écologique et la transition numérique.

Accompagner la vie associative vers plus de synergies et de mutualisation et initier un forum des associations

Created with Sketch.

Le monde associatif rochelais est foisonnant et riche de propositions. Cette richesse est parfois mal identifiée par les Rochelais voire par les associations elles-mêmes. Nous agirons pour que leurs initiatives se complètent davantage et qu’elles profitent encore mieux aux besoins des habitants.
Les associations ont besoin pour agir d’outils de communication, d’ingénierie de projet, d’aide comptable, et de toutes les fonctions support qui font une grande partie de leur quotidien sans forcément pouvoir capter les compétences adéquates en leur sein. Actuellement elles dépensent beaucoup de temps, d’énergie et d’argent pour ces fonctions. Nous permettrons de mutualiser et pérenniser ces compétences au sein de structures tête de réseau associatifs. Le rôle de ces structures sera également d’être partie prenante dans les choix municipaux impactant la vie associative. L’objectif est d’arriver à un tissu associatif moins morcelé, disposant des compétences nécessaires à son fonctionnement et lui permettant de se focaliser sur son coeur d’activité grâce à une aide publique mieux ciblée et moins saupoudrée
Nous mettrons un place un forum des associations à la rentrée pour faire connaître les différentes pratiques sportives, culturelles et de loisirs à La Rochelle.
Nous veillerons que l’application de la Charte pour les éco-manifestations se généralise à l’ensemble des manifestations culturelles mais aussi aux manifestations sportives, aux salons économiques, aux forums et universités en tous genres.
La Rochelle bénéficie de nombreux jumelages avec plusieurs villes du monde mais ces derniers sont peu connus par le monde associatif et par les habitants. Nous renforcerons ces liens et les ferons vivre à travers des échanges sportifs, éducatifs et culturels.

Reconnaître les droits des étrangers, citoyens à part entière de notre territoire

Created with Sketch.

Les étrangers, qu’ils soient sur le sol rochelais légalement ou non, qu’ils soient demandeurs d’asile ou déboutés de ce droit, doivent pouvoir bénéficier de l’ensemble des droits offerts aux Rochelais : droit à l’éducation, au logement, aux transports, etc.
Nous avons une vision de La Rochelle comme une terre d’accueil et notre majorité agira avec les autres villes européennes pour un accueil digne des migrants. Comme le dit Damien Carême, eurodéputé écologiste, nous ne sommes pas face à une crise des migrants mais à une crise de l’accueil. A nous de prendre notre part.
Nous soutiendrons toutes les initiatives d’accueil et d’inclusion des étrangers. Cela passera notamment par un programme d’ateliers d’échanges et des pratiques partagées autour du sport, de l’écriture, du théâtre, de la danse, du chant, de la cuisine ou encore du bien-être.

Mettre en place une gouvernance transparente en améliorant la publicité des décisions et la diffusion des informations municipales

Created with Sketch.

Améliorer la publicité des décisions municipales
Via de nombreuses réunions publiques et déambulations, ainsi que des outils numériques de démocratie participative, nous nous attacherons à instaurer un dialogue permanent entre les citoyens et les élus de notre majorité. Le Conseil municipal pourra être retransmis sur Internet.
Rendre la diffusion d’informations accessible, transparente et compréhensible
Nous rendrons accessibles à tous les données publiques et les informations concernant les politiques municipales dans des formats favorisant leur compréhension par le plus grand nombre.

Mettre en place une critérisation transparente des subventions et aides publiques et revoir l’accompagnement des initiatives locales selon leurs besoins

Created with Sketch.

Mettre en place la critérisation des subventions et aides publiques
Pour éviter tout risque de clientélisme, une critérisation transparente sera établie pour toutes les subventions et aides publiques. Une notation établie à l’avance prenant en compte des aspects comme l’environnement, le bien-être au travail, l’égalité hommes-femmes, etc. doit être respectée. Cette critérisation devra faire l’objet d’une concertation large pour qu’elle soit appropriée par l’ensemble des acteurs concernés.
Accompagner de façon adaptée les différents types d’initiatives
La Rochelle attire beaucoup d’acteurs qui viennent d’horizons différents et mettent en oeuvre des méthodes distinctes. Certains ont à coeur de mener des projets à partir de bénévoles, d’autres sont plus dans des démarches entrepreneuriales. Dans tous les cas, leur but commun est de toucher un nombre important de personnes sur leurs sujets de prédilection. Ces démarches n’ont pas à s’opposer. Nous distinguerons ce qui relève de l’action associative de ce qui appartient à l’économie des loisirs, et proposerons qu’elles soient accompagnées dans des budgets différenciés.

Systématiser l’évaluation des politiques publiques locales

Created with Sketch.

Nous systématiserons l’évaluation de nos politiques en y associant habitants et services pour améliorer progressivement l’ensemble des dispositifs et permettre l’émergence d’une culture de la démocratie ouverte.

Réaliser le non-cumul des mandats dans l’espace et dans le temps

Created with Sketch.

Nous nous engageons, en tant qu’élus, au non-cumul des mandats : tous les membres de notre liste s’engagent à n’être élus qu’à l’agglomération rochelaise et à ne pas faire plus de deux mandats consécutifs.