Une éducation solidaire

Promouvoir la ville des enfants

Created with Sketch.

Promouvoir la ville des enfants en engageant une réflexion sur les rythmes de l’enfant, en développant un plan de réussite éducative, en améliorant la formation des personnels municipaux travaillant avec nos enfants, et en soutenant les actions de promotion de la citoyenneté dès le plus jeune âge.

  • Engager une réflexion sur les rythmes de l’enfant et élaborer un véritable projet éducatif en concertation avec les enfants, les parents et les professionnels.
  • Soutenir les associations de parents d’élèves dans la mise en place de fêtes des écoles zéro déchet.
  • Interdire la présence de lobbies dans les écoles, particulièrement de ceux qui vivent de l’exploitation animale.
  • Développer un plan de réussite éducative, étendu aux 16-18 ans

Ce plan sera en dialogue avec le Plan éducatif local et le Plan éducatif territorial pour mettre tous les acteurs autour de la table, harmoniser les projets et permettre aux actions de prendre plus d’ampleur.

  • Augmenter les aides à l’achat de fournitures scolaires

La collectivité étudiera la prise en charge financière du matériel pour les élèves dont les familles ne peuvent en assumer le financement en complément de l’allocation de rentrée scolaire. Notre objectif sera d’aller, à terme, vers la gratuité pour l’ensemble des élèves afin que l’école soit à nouveau un moteur d’égalité.

  • Favoriser les projets d'écoles primaires instituant des élèves médiateurs.
  • Lutter contre l'exclusion solaire des enfants avec handicap.
  • Mettre en place une formation pour les intervenants dans les écoles sur le temps méridien

Afin d’accompagner cette politique ambitieuse, nous mettrons en place des formations pour les professionnels, organisées pendant le temps méridien dans les établissements scolaires.

  • Améliorer la citoyenneté des enfants dès le plus jeune âge

Nous souhaitons que, dès le plus jeune âge, les enfants soient acteurs de leurs parcours de vie. Pouvoir donner son point de vue, prendre la parole, écouter les autres, l’éducation à la citoyenneté sera au coeur de notre politique éducative. Nous mettrons en place des conseils d’école des jeunes sur la pause méridienne, l’élection d’éco-délégués participant au conseil d’école et créerons un budget participatif à l’échelle des écoles pour valoriser et faire vivre la mixité.

  • Créer des ateliers découverte pour explorer la ville et ses acteurs

Puisque l’apprentissage est indissociable d’un système démocratique viable, les politiques éducatives s’appuieront sur l’éducation populaire et le mouvement associatif. Ce seront des ateliers découverte qui seront l’occasion d’explorer la ville et ses acteurs, que ce soit ses lieux emblématiques ou des savoirs populaires comme la cuisine, l’agriculture urbaine, le jeu ou le cinéma, fortement ancrés sur la ville.

Assurer que chaque école soit adaptée aux changements climatiques

Created with Sketch.

Assurer que chaque école soit adaptée aux changements climatiques via un plan écoles-climat qui permette de développer les îlots de fraîcheur, les systèmes de ventilation, la rénovation thermique des bâtiments et en renforçant la végétalisation dans et autour de chaque école.

  • Mettre en oeuvre un plan écoles-climat

Il est indispensable que les établissements qui accueillent les enfants soient adaptés aux aléas climatiques que nous connaissons déjà. Depuis quelques années, des pics de chaleur sont enregistrés dès le mois de mai et nos classes ne sont pas adaptées pour y faire face. Pour cela, nous développerons les systèmes de ventilation, l’ombrage, les îlots de fraîcheur (préaux, dé- goudronnage, jardins dans les cours d’école avec récupérateurs d’eau) et la rénovation thermique des bâtiments pour améliorer l’efficience énergétique et la qualité de l’air.

Développer l’éducation populaire et l’éducation à l’environnement

Created with Sketch.

Développer l’éducation à l’environnement en créant un dispositif harmonisé pour chaque classe d’âge en travaillant avec les acteurs du secteur dans le cadre du projet éducatif territorial.

  • Sensibiliser aux enjeux climatiques via un parcours environnement

Les jeunes générations vivront dans un monde bien différent de celui que nous connaissons. En complément de l’éducation à l’environnement durable des programmes scolaires, nous prévoirons des interventions de 15 heures par des spécialistes et des artistes, dans les écoles maternelles et élémentaires de la ville.
L’éducation à l’environnement doit être la clé de voûte des orientations, nous en ferons donc un dispositif harmonisé pour chaque classe d’âge : travail avec les associations, les centres permanents d’initiative environnementale (CPIE), les scientifiques, le muséum d’Histoire naturelle, etc. Nous développerons les initiations au jardinage, à la nutrition, à la cuisine, au tri sélectif des déchets et autres écogestes. Nous inscrirons l’éducation à l’éthique animale et au respect du vivant dès l’âge de 5 ans comme une des priorités du Projet éducatif territorial (PEDT). Nous mettrons en place la nomination d’un référent développement durable dans chaque école ainsi que des éco-délégués.
Nous développerons les classes nature, mer et montagne dans les écoles primaires et mettrons en place des solutions pour proposer, moyennant certains critères, la gratuité de ce dispositif.

Soutenir le réseau des crèches et renforcer leurs actions environnementales

Created with Sketch.

Soutenir le réseau des crèches et assistantes maternelles en nous assurant qu’aucune famille ne reste durablement sans mode de garde et renforcer leurs actions environnementales.

La ville de La Rochelle a un réseau dense de crèches municipales et associatives. Cependant, nous devons nous assurer qu’aucune famille ne reste durablement sans solution de garde pour ses enfants de moins de trois ans, en les accompagnant et en mettant en réseau les différentes structures et les assistantes maternelles.

  • Développer les actions environnementales des crèches municipales

Sur le modèle du plan écoles-climat nous nous assurerons que l’ensemble des crèches municipales soit adapté aux aléas climatiques : ventilation, ombrage, îlots de fraîcheur, rénovation thermique des bâtiments. La restauration sera 100 % bio et/ou locale d’ici la fin du mandat.
Nous organiserons des formations aux éco-gestes et à l’éducation bienveillante pour les personnels des crèches et mettrons en place une expérimentation des couches lavables dans un établissement volontaire.

Lutter contre les discriminations

Created with Sketch.

Lutter contre les discriminations en étant exemplaire dans notre politique municipale, en formant les personnels et en créant des lieux neutres d’accueil pour les victimes de violences sexuelles.

  • Être exemplaire dans l’égalité femmes/hommes dans notre politique municipale

Nous réaliserons un audit et ferons un état des lieux des politiques intégrées en faveur de l’égalité femmes/hommes. Nous instaurerons un budget pour renforcer l’égalité femmes/hommes dans l’administration locale, les entreprises et les associations (via l’éco-conditionnalité).
Tous les services communaux devront être exemplaires en matière d’égalité femmes/hommes dans leur politique salariale et de ressources humaines.
Nous mettrons en place pour les salariés de la ville des congés paternité complémentaires au dispositif prévu dans la loi (3 jours à la naissance et 11 jours consécutifs complémentaires) : 20 jours supplémentaires seront ainsi accordés.

  • Poursuivre la lutte contre les discriminations via l’éducation

Pour sensibiliser aux questions du handicap, du racisme, de l’antisémitisme, du genre, de l’identité sexuelle, de la grossophobie, etc., nous poursuivrons la formation des personnels de la ville et de l’agglomération, en particulier ceux en contact avec le public et les ressources humaines. Nous aiderons les artistes et les associations spécialisées sur ces questions à intervenir dans les écoles et les entreprises au service du public. Nous adhérerons à la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie publique locale.

  • Créer des lieux neutres d’accueil pour les victimes de violences sexuelles

Les policiers doivent être formés sur les questions de violences sexuelles, de genre et LGBT mais les victimes de violences sexuelles doivent pouvoir trouver un lieu où elles seront prises en charge par des personnes bienveillantes et spécialistes de ces questions. Elles pourront avoir un accompagnement spécifique et, si besoin, porter plainte sans avoir à aller au commissariat.

Reconnaître la place des jeunes dans la ville

Created with Sketch.

Reconnaître la place des jeunes dans la ville en améliorant leur accompagnement, en soutenant le Collectif Hors-les-Murs, en valorisant l’engagement des jeunes et en soutenant la mise en place une plateforme jeunesse sur l’agglomération.

  • Créer une offre de paniers alimentaires solidaires à destination des 16-25 ans en situation de précarité

Pour que l’ensemble des jeunes puisse avoir accès à une alimentation saine, nous mettrons en place une offre de paniers d’alimentation biologique et locale à moindre coût pour les jeunes.

  • Poursuivre l’expérimentation du CCAS de mise en place d’un agent d’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans sur le quartier de Villeneuve les salines
  • Soutenir le Collectif Hors-les-murs

Nous devons soutenir son action qui rassemble animateurs jeunesse dans la démarche d’aller vers les jeunes et ouvrir le collectif à l’ensemble des acteurs de la jeunesse pour avoir des démarches communes et construites.

  • Construire un projet politique jeunesse avec le CCAS et les équipements de quartier

Avec les professionnels du CCAS et des associations de quartier, nous construirons un projet politique autour de la démarche du hors les murs/aller-vers initiée par la ville de La Rochelle, de la lutte contre les discriminations et de l’égalité femmes/hommes. Nous conditionnerons la revalorisation des aides à la mise en oeuvre de mesures concrètes dans ces trois champs d’action.

  • Reconnaître et valoriser l’engagement des jeunes

Les jeunes ont de multiples formes d’engagement trop souvent ignorées ou invisibles. Ces initiatives et ces actions doivent être mieux valorisées et accompagnées. Aujourd’hui plusieurs associations ainsi que des collectivités s’engagent déjà pour accueillir des jeunes en service civique, ces initiatives doivent être mises en réseau et accompagnées. Nous communiquerons sur les projets des jeunes et seront des facilitateurs pour leur permettre de mener à bien leurs projets.
Nous créerons une fête de l’engagement pour montrer la richesse et la diversité de ces engagements.

  • Soutenir l’emploi des jeunes et la création d’activités par les jeunes via un appel à projet spécifique

L’économie sociale et solidaire, par ses valeurs et ses modes de faire, peut attirer les jeunes. Nous renforcerons les liens entre politique jeunesse et ESS et créerons un appel à projet spécifiques pour soutenir la création d’activité des jeunes.
Nous favoriserons la création de « Coopératives jeunesse de services » et de « Coopératives jeunes majeurs ».

  • Mettre en place une plateforme jeunesse sur l’agglomération

Au niveau de l’agglomération, chaque commune mène sa propre politique jeunesse. Nous soutiendrons, au sein de la CDA, la rencontre des différents acteurs à travers une plateforme pour que les réponses faites aux jeunes se mettent en oeuvre plus rapidement. Via une plateforme jeunesse, nous créerons un espace d’outillage méthodologique à destination des communes et des professionnels. Nous élaborerons un outil collaboratif numérique en complément des outils existants et poursuivrons le travail de développement des recherches-actions en lien avec les services des collectivités du territoire.
Nous nous appuierons sur les dispositifs existants pour permettre aux jeunes l’incubation et le démarrage de leurs projets avec le financement et l’accompagnement indispensable (coaching et formation à la conduite de projets).
Nous travaillerons avec la CAF pour promouvoir un axe fort sur la jeunesse dans le futur « projet social de territoire » afin d’accompagner les jeunes de façon plus équitable.

Développer l’éducation à l’alimentation et à la santé

Created with Sketch.

Développer l’éducation à l’alimentation saine via la promotion de l’alimentation locale, la lutte contre les perturbateurs endocriniens et la création d’ateliers de cuisine accessibles à tous.

L’alimentation et les pratiques physiques et psychologiques de bien-être permettent d’entrer dans des logiques de prévention. Manger équilibré, des aliments sans pesticides et sans additifs est un pilier essentiel pour être en bonne santé.

  • Approvisionner la restauration collective municipale (notamment les écoles, les crèches municipales et les Ehpad) à 100 % en alimentation biologique et/ou locale d’ici la fin du mandat
  • Limiter les perturbateurs endocriniens.

Nous limiterons l’usage des plastiques et téflons contenant des perturbateurs endocriniens. Nous privilégierons les contenants inox, pyrex ou verre qui sont plus sains.

  • Créer des ateliers gratuits et collectifs de cuisine.

Nous proposerons des ateliers pour réapprendre à cuisine et à prendre le temps de le faire. Nous les organiserons dans l’ensemble des quartiers en partenariat avec le CCAS, les maisons d’associations ou des tiers lieux.

  • Soutenir les initiatives autour du déchet via le compost et les action zéro déchet

Renforcer l’accès aux sports pour tous

Created with Sketch.

Renforcer l’accès aux sports pour tous, soutenir les clubs sportifs de la ville, promouvoir les sports urbains, soutenir les dispositifs de vélo-écoles

  • Avoir une politique volontariste en matière d’accès au sport pour tous.

Nous soutiendrons les associations qui agissent en faveur de l’accès égal au sport, y compris des plus défavorisés. Nous expérimenterons la mise en place d’un pass-santé qui permet à tous les Rochelais de bénéficier d’initiations aux pratiques sportives. Nous rénoverons les aménagements sportifs qui le nécessitent.

  • Soutenir les clubs sportifs de la ville.

Nous sommes fiers du pôle France de Voile, du Stade Rochelais, de l’équipe féminine de handball ou encore du club d’athlétisme. Nous agirons pour garantir une qualité de vie dans chaque club pour que nos athlètes aient tous les moyens nécessaires à leurs réussites sportives et professionnelles.
Nous soutiendrons davantage la Fête du nautisme, évènement national annuel, pour en faire un événement phare du calendrier rochelais.

  • Promouvoir les sports urbains.

Nous soutiendrons les sports urbains comme le parkour, le foot en salle, l’escalade de bloc et le skate. Le skate est la représentation d’une société en plein changement, sa pratique est intergénérationnelle. Il devient un moyen de transport doux. En parallèle du skate-park de Port Neuf, nous créerons un pôle espace France en skateboard et organiserons la promotion de ces nouvelles pratiques sportives dans les milieux scolaires. Nous intégrerons le skate dans l’aménagement des espaces publics et créerons des espaces de skate couverts pour une pratique toute l’année.

  • Soutenir le programme de méditation à l’école avec les Zamizens.